Détaillants

Le Guide des bonnes pratiques vise à encourager les acteurs du dernier maillon de la filière biologique à se prendre en charge afin de garantir que les efforts des agricultrices et agriculteurs biologiques ne seront pas vains à cause du non-respect des normes à l’étape ultime de la commercialisation.

Les opérations de préparation entraînant une modification de l’étiquetage initial des aliments biologiques et effectuées sous la responsabilité d'un détaillant doivent faire l’objet d’une certification biologique.

Il faut savoir toutefois que ce ne sont pas toutes les activités qui sont assujetties à la certification, d’où l’intérêt de ce guide, qui permettra aux détaillants de bien comprendre la réglementation et d’appliquer les bonnes pratiques lorsque la certification n’est pas obligatoire.

 

273
detaillants

2015