Conseil des appellations réservées et des termes valorisants. https://cartv.gouv.qc.ca

Vin du Québec

Indication géographique protégée (IGP)

La reconnaissance de l’IGP Vin du Québec en 2018 s’inscrit dans le prolongement d’une démarche qualité entreprise qui existait depuis plus d’une dizaine d’années.

2vinsquebeccartv

Vin du Québec

Indication géographique protégée (IGP)

La reconnaissance de l’IGP Vin du Québec en 2018 s’inscrit dans le prolongement d’une démarche qualité entreprise qui existait depuis plus d’une dizaine d’années.

Glossaire

Pour plus d'informations sur certains termes spécifiques utilisés, nous vous invitons à visiter notre glossaire.

Visiter le glossaire

Description

En vertu de l’avis juridique 6349 publié 17 novembre 2018 dans la Gazette officielle du Québec, volume 150, no 46, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a reconnu l’Indication géographique protégée (IGP) Vin du Québec.

L’IGP Vin du Québec est réservée aux vins tranquilles (blanc, rouge et rosé), vins effervescents (vin mousseux et vin pétillant) et vins liquoreux (vin de vendange tardive, vin de vendange tardive sélective et vin de raisins passerillés) vendus conformément au cahier des charges homologué. 

Des vins diversifiés et uniques 

Le Vin du Québec est élaboré uniquement à l’aide des cépages hybrides et Vitis vinifera, cultivés dans l’aire géographique délimitée. Les cépages hybrides qui représentent une majorité de l’encépagement des Vins du Québec, et plus récemment les Vitis vinifera, nécessitent une protection hivernale adéquate au moyen de systèmes de buttage ou de toiles géotextiles. 

Les caractéristiques œnologiques des différents cépages hybrides utilisés varient sensiblement selon la génétique de chacun, de même que selon les divers sols et zones climatiques dans lesquels ils croissent. Dans les vins blancs qui en sont issus, on observe généralement une trame acidulée qui se caractérise par une bonne fraîcheur en bouche, ainsi qu’une belle vivacité et une belle minéralité. Sur le plan aromatique, on y trouve des notes de pomme verte, de poire, de miel, d’agrumes et de fruits exotiques. Les vins rouges sont quant à eux reconnus pour avoir une teneur très élevée en anthocyanes (pigments colorés naturels). En revanche, leur teneur en tanins est faible.

Dans un contexte de croissance du marché mondial du vin, l’IGP Vin du Québec est un gage de qualité et de reconnaissance et un outil de promotion qui permet de mieux communiquer aux consommateurs ce qui fait la spécificité des vins auxquels elle est accordée.

Exigences de certifications

Toutes les étapes d’élaboration des produits IGP Vin du Québec doivent être réalisées à l’intérieur de l’aire géographique délimitée.

Le vignoble doit produire au minimum 50 % du poids total de raisin frais ou de moût destiné à l’élaboration du ou des produits qu’il vinifie, le reste provenant de viticulteurs situés dans la zone IGP et respectant rigoureusement les règles énumérées au cahier des charges approprié. 

L’effervescence des produits IGP Vin du Québec de type « vin mousseux » et « vin pétillant » doit provenir exclusivement d’une seconde fermentation du vin dans la bouteille (méthode traditionnelle), d’une fermentation alcoolique primaire ou secondaire en cuve close (méthode cuve close ou méthode Charmat) ou d’une fermentation alcoolique primaire et secondaire dans la bouteille, sans ajout de gaz carbonique exogène (méthode ancestrale).

Le cahier des charges définit l’ensemble des caractéristiques chimiques et organoleptiques de l’IGP Vin du Québec.

Le titre alcoométrique acquis des produits ne peut être inférieur à 7 % en volume pour les vins liquoreux, 8 % pour les vins blancs, rosés et effervescents, ou 9,5 % pour les vins rouges, et il doit être inférieur à 15 % en volume. Le sucre résiduel ainsi que la teneur en alcool acquis et potentiel des produits de types « vendange tardive », « vendange tardive sélective » et « passerillé » doivent provenir exclusivement du sucre naturel du raisin.

Au terme du processus d’élaboration, les vins sont analysés par un laboratoire indépendant et sont évalués par un comité d’agrément avant de pouvoir porter l’appellation.

Aire géographique de l’appellation

L’aire géographique de l’IGP Vin du Québec représentée par la carte suivante a été délimitée en utilisant la moyenne des degrés-jours de croissance. L’indice du cumul des degrés-jours de croissance doit être d’au moins 900 degrés-jours (DJ) (base 10 °C).

Certificateurs accrédités

Le certificateur accrédité pour l’IGP Vin du Québec est Ecocert Canada. Pour des demandes sur la certification, veuillez le contacter par courriel : info.canada@ecocert.com

 

© Claire Viard
Vin du Québec

Vérification

Vous doutez de l’authenticité d’un produit présenté comme Vin du Québec ?